Stratégie éditoriale : rédiger pour le Web

12 Mai 2021

Écrire pour le web est primordial pour attirer et fidéliser vos lecteurs. Or, cette façon de rédiger est différente de l’écriture pour un support papier. Il est très important de bien distinguer ces deux pratiques pour mieux comprendre leurs spécificités.

« Jamais les mots ne manquent aux idées : ce sont les idées qui manquent aux mots »
Jospeh Joubert
Des cibles différentes

Tout d’abord, la rédaction print ne cible pas les mêmes lecteurs que la rédaction web. Le premier va prendre du temps pour lire le texte qu’il a sous les yeux. Que ce soit un livre, un article de magazine, une brochure publicitaire ou un compte rendu de réunion, il a en effet fait la démarche de prendre ce support qui l’intéresse. Il le lira dans un cadre professionnel ou sur son temps libre. Concernant la lecture de contenus sur le web, l’internaute souhaite obtenir une réponse à sa question presque instantanément.

Il peut aussi naviguer sur les sites sans but précis, mais passe rapidement de site en site si rien ne l’interpelle. Il lit alors en diagonale. Les contenus web doivent donc être rédigés de façon concise, claire et efficace.

La mise en page

On peut également distinguer le print et le web en ce qui concerne la mise en page. L’écrit répond à des contraintes de mise en page plus strictes que le web. En effet, le rédacteur est limité par un nombre de mots qu’il ne doit pas dépasser. Il travaille sur un espace défini (format d’impression, nombre de pages d’une brochure...) et doit prévoir les emplacements des éventuels visuels qui viendront agrémenter son contenu. Le rédacteur web a, quant à lui, plus de liberté sur la mise en page. Il devra néanmoins prendre en compte des règles de mise en forme spécifiques pour être lu et par les internautes et par les moteurs de recherche comme Google.

Le champ sémantique

La rédaction web apporte plus de contraintes que la rédaction print dans le choix des mots. Le rédacteur web rédige, en effet, avec l’obligation de se baser sur des mots-clés et des occurrences pour que son contenu soit bien positionné dans les moteurs de recherche. Les occurrences sont des mots ou des expressions faisant partie du même environnement sémantique que le mot-clé. Le rédacteur intègre ces occurrences à des endroits stratégiques et à une certaine fréquence.

Écrire pour le web est primordial pour attirer et fidéliser votre clientèle. Or, cette façon de rédiger est souvent confondue avec un travail journalistique. Il est très important de bien distinguer ces deux pratiques pour mieux comprendre leurs spécificités. L’article de blog ne s’adresse souvent pas au même public que la presse. Alors que le contenu éditorial a pour objectif de se positionner pour communiquer sur votre site internet, la pige journalistique se veut purement informative. Autrement dit, l’objectif du brand content est de développer la notoriété (ou d’aider à la vente) alors que celui d’un journal est de commenter l’actualité.

Vous aimerez aussi
Articles en relations